Correction des paupières en ambulatoire

LA BLÉPHAROPLASTIE
La correction des paupières – et la correction des paupières tombantes – consiste à retirer l’excès cutané présent sur la paupière supérieure et/ou inférieure et à retendre la musculature. L’intervention vise à obtenir une apparence harmonieuse et bien proportionnée. L’ampleur de la correction palpébrale dépend fortement de l’état de la paupière qui varie d’un individu à l’autre. Des mesures précises effectuées sur les paupières permettent d’obtenir un résultat symétrique et régulier. Le retrait de l’excédent de peau engendre un raffermissement de la peau et de la musculature.
Dans certains cas, les poches lacrymales constituées de tissus graisseux sont supprimées délicatement en même temps. Cette résection s’accompagne souvent d’une répartition des tissus graisseux autour de l’œil pour embellir les contours. En cas de rides du sourire prononcées sur les paupières inférieures, il est possible de supprimer l’excédent musculaire palpébral si vous le souhaitez. Le traitement peut être complété par une injection de toxine botulique.

À QUEL MOMENT INTERVENIR ?
Dès que vous ressentez une gêne.
Il y a très peu d’opérations qui, comme la chirurgie des paupières supérieures, associent un risque relativement faible à un potentiel d’amélioration énorme pour l’apparence et le bien-être.
Il en va autrement de la chirurgie des paupières inférieures, car elle concerne une partie de l’anatomie beaucoup plus complexe. En effet, le chirurgien doit assurer une transition douce vers le milieu du visage.

À QUOI VOUS ATTENDRE ?
Dans certaines circonstances, la correction des paupières inférieures peut nécessiter un repos plus long qu’une intervention sur les paupières supérieures. Chez certaines personnes, des gonflements peuvent persister quelques mois. Naturellement, je vous accompagnerai et vous conseillerai pendant la période de cicatrisation. Les paupières inférieures cicatrisent différemment des paupières supérieures, mais dans la plupart des cas, le résultat final est satisfaisant pour vous et pour moi.
C’est pourquoi dans certains cas, il est préférable de ne pas opérer et d’opter pour un autre traitement comme le comblement des déficits tissulaires avec de l’acide hyaluronique pour défriper les contours de la paupière inférieure.
Nous vous expliquerons ce qui vous convient le mieux au cours d’une consultation individuelle.

QUELS RÉSULTATS ATTENDRE ?
Après l’opération les paupières inférieures au repos ne présentent pratiquement aucune ride, mais un sourire peut provoquer l’apparition de ridules. L’intervention ne permet pas non plus d’éclaircir ou de densifier la peau très fine et parfois sombre des paupières inférieures. Une très fine cicatrice linéaire et peu épaisse demeure le long de la ligne naturelle du pli palpébral. Après l’intervention, les paupières supérieures sont beaucoup plus lisses, le regard semble plus ouvert et les yeux ont plus d’éclat. C’est vous qui décidez, en concertation avec le médecin, de l’ampleur du raffermissement et des opérations à effectuer.

LA CORRECTION DES PAUPIÈRES : QUELLE PRÉPARATION ?
Un examen des yeux est nécessaire avant toute opération pour dépister d’éventuelles atteintes de la rétine ou du fond de l’œil. Les résultats sont à présenter le jour de l’opération. 14 jours avant l’intervention, il est recommandé de cesser la prise d’antalgiques – type aspirine -, car ils retardent la coagulation du sang. De plus, l’alcool et les somnifères sont largement déconseillés.
Procurez-vous un petit stock de compresses et deux ou trois poches de glace souples. Un masque contre les migraines peut s’avérer utile. Aucune autre démarche n’est nécessaire. Toutefois, il est préférable d’éviter le maquillage, d’avoir pris du repos et d’apporter des lunettes de soleil suffisamment foncées le jour de l’opération.

COMMENT SE DÉROULE LA BLÉPHAROPLASTIE ?
Avant l’intervention, le chirurgien détermine le tracé de l’incision qui garantira un résultat optimal. Aujourd’hui les techniques de chirurgie des paupières sont très avancées et généralement le geste chirurgical ne se limite pas au simple retrait de l’excès de peau. Souvent des bourrelets de tissus graisseux empêchent un pli palpébral supérieur harmonieux. Ils peuvent aussi induire la formation de poches lacrymales inesthétiques sur la paupière inférieure.
Il y a quelques années, ce tissu adipeux était presque exclusivement retiré. Aujourd’hui de nouvelles techniques permettent de le transférer. Là où le tissu graisseux manque, comme dans la vallée des larmes, la transplantation libre ou le transfert du tissu graisseux donnent des résultats satisfaisants de comblement et d’harmonisation des contours.
Stabiliser le bord de la paupière inférieure est particulièrement important pour éviter la rétraction vers le bas du bord libre de la paupière inférieure (scléral show, ectropion). C’est pourquoi la canthopexie (déplacement et remise en tension de l’angle externe de la paupière) fait partie intégrante de la correction palpébrale inférieure. Techniquement, des fils continus extrêmement fins sont dissimulés sous la peau et demeurent invisibles. L’intervention dure entre une heure et une heure trente.

QUELLES SUITES OPÉRATOIRES ?
Immédiatement après l’intervention des œdèmes plus ou moins importants peuvent apparaître. Ils se résorbent au bout d’un 1 jour ou 2. Des ecchymoses peuvent également se former autour des yeux. L’excédent de sang se dépose dans les paupières inférieures puis se dissout en une à deux semaines.
En règle générale, la suture est presque invisible au bout de 8 jours, car elle s’immobilise dans le pli de la paupière quand l’œil est ouvert. Toutefois, si l’incision est réalisée au-dessus du bord extérieur de l’orbite oculaire, les cicatrices supplémentaires de 1 à 2 cm peuvent rester rosées durant quelques semaines.
L’ouverture palpébrale peut sembler plus petite surtout à cause des gonflements, mais cette impression disparaît complètement au bout de quelques semaines.

QUELLES PRÉCAUTIONS PRENDRE ?
Indiquez-nous impérativement toutes les allergies (médicaments ou produits de soin) ou maladies dont vous souffrez. Si vous avez souvent des ecchymoses (bleus) visibles ou des saignements persistants après une blessure mineure, il convient d’effectuer un examen ciblé préopératoire pour exclure tout risque de troubles de la coagulation.

QUELLES SONT LES COMPLICATIONS ENVISAGEABLES ?
Des saignements postopératoires peuvent intervenir 1 à 2 jours après l’intervention, mais ils sont extrêmement rares. En fonction de l’étendue de l’hématome et de la capacité de cicatrisation du patient, une blépharoplastie des paupières inférieures peut induire un léger décollement de la paupière inférieure accompagné d’un larmoiement persistant. Cette complication provisoire intervient surtout chez les sujets âgés et lors de secondes interventions.
Si ces phénomènes ne cessent pas d’eux-mêmes en l’espace de 6 semaines, une petite retouche peut s’avérer nécessaire. Chez les patients prédisposés aux cicatrices bourrelées, la ligne d’incision peut rester rosée et présenter une légère induration pendant plusieurs semaines. Si c’est votre cas, nous serons heureux de vous conseiller un traitement complémentaire adapté à votre situation.
Une légère sécheresse oculaire peut se ressentir après l’intervention. C’est une réaction normale. Si vos yeux présentent des rougeurs ou une forte irritation, consultez votre ophtalmologue.
La littérature fait état de rares cas de troubles permanents de la vue. Il y a lieu d’admettre que l’artériosclérose des vaisseaux rétiniens en est la cause. Un examen ophtalmologique permet d’exclure ce risque que nous signalons ici à des fins d’exhaustivité.

QUEL TRAITEMENT POSTOPÉRATOIRE ?
Prévoyez des compresses humides et un masque rempli de gel glacé pour vous couvrir les yeux pendant 1 jour ou 2. Ainsi les gonflements diminueront plus rapidement. Vous éliminerez les éventuels résidus de sang de la cicatrice, en passant délicatement un coton humide dessus. Les fils sont retirés à la clinique le 5ème jour après l’opération.

QUEL SUIVI OPÉRATOIRE APRÈS L’INTERVENTION ?
Évitez de solliciter vos yeux avec des crèmes ou autres pommades pendant la semaine qui suit l’intervention. L’application de maquillage sur la cicatrice jeune est également déconseillée. Et n’oubliez pas : la peau se répare le mieux elle-même. Pour masquer d’éventuels hématomes, portez plutôt des lunettes de soleil foncées.

CONSEIL PERSONNALISÉ
Nous restons à votre disposition pour une consultation qui vous donnera des informations détaillées et adaptées à vos besoins. Cet échange nous aidera surtout à cerner vos attentes exactes. Il est essentiel, car pour cibler l’intervention et l’adapter à votre situation, nous devons savoir ce que vous attendez d’une correction. Nous sommes là pour vous. Pour nous contacter, cliquez ici.

RÉSUMÉ DE NOS PRESTATIONS
Blépharoplastie, paupières, lifting des paupières, vieillissement, peau de la paupière, rides de la patte d’oie, ridules du sourire, rajeunissement du regard, contour du visage, blépharoplastie supérieure, poches, paupières inférieures.

044 878 70 72

Prendre rendez-vous

Interventions (selon l’indication médicale)
Correction de paupières tombantes (blépharoplastie supérieure) CHF 3’800
Correction de poches sous les yeux (blépharoplastie inférieure) CHF 5’300
Correction des paupières supérieures et inférieures CHF 7’500

Tous les prix comprennent les soins médicaux et le suivi.
Si vous avez des questions, nous sommes là pour vous.

Veuillez nous contacter pour plus d’informations au 044 878 70 72 ou par e-mail à info@augenzentrumzuerich.ch – Merci pour votre compréhension.

Notre médecin dans le domaine de la chirurgie ambulatoire des paupières :

Dr. med. Aristeidis Psychias
Spécialiste en ophtalmologie et ophtalmochirurgie


Notre médecin traitant dans le domaine de la chirurgie ambulatoire des paupières :

Dr. med. Marc A. Peter
Spécialiste FMH en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

Comment trouvez-vous notre site ?

Donnez votre avis.